Nos vies matérialistes malgré de multiples systèmes de compensation ne permettent pas de combler notre manque fondamental.

Ce manque fondamental est la coupure existentiel entre notre moi social et notre être essentiel (le Soi).

Alors que la psychothérapie aide au développement et à l’harmonisation du moi (la personnalité sociale), la méditation favorise la reconnexion entre le moi et le Soi, apportant progressivement par une pratique régulièrement un sentiment de paix et d’unité intérieure.

La méditation est naturelle et universelle et elle ne demande aucune modification dans son mode de vie social ou religieux.

Toutes personnes et quel que soit leurs horizons peuvent l’utiliser pour leur bien-être et leur épanouissement.

Elle se pratique au quotidien 1 à 2 fois par jour de 15 à 30 minutes suivant le désir de chacun. 

Depuis la fin des années soixante de nombreuse études et publications scientifiques sur la méditation ont eu lieu dans le monde corroborant les effets positifs et bénéfiques expérimentés et décrits par les yogis et les pratiquants assidus de tous temps.

De plus en plus de médecins et de professionnels de la psychologie conseillent à leurs patients de méditer afin de se libérer du stress qui les perturbe.

La méditation n’a pas pour finalité d’être une médecine du corps ou de l’esprit et pourtant elle apporte de nombreux bienfaits aussi bien au corps qu’à l’esprit. 

Parmi les effets bénéfiques qu’elle génère nous trouvons :

  • la réduction du stress et de l’anxiété.
  • l’amélioration du sommeil, de la mémoire et de la vitalité.
  • l’augmentation de la concentration, de la clarté d’esprit et de la créativité.
  • la diminution des symptômes psychosomatiques.
  • la baisse de la consommation d’alcool, de drogue et de tabac.
  • le ralentissement du processus de vieillissement.

La méditation est un yoga mental utilisé depuis des millénaires pour connecter ou reconnecter le moi conscient avec les niveaux les plus profonds, les plus subtils, les plus paisibles et les plus silencieux de « l’océan » de l’esprit.

Les pratiques méditatives sont toutes par nature transcendantales et elles permettent à l’être humain de faire petit à petit l’expérience de sa véritable nature, non conditionnée et illimitée.

La méditation favorise également le processus d’individuation et de développement de la « Conscience consciente », c’est à dire l’émergence du Soi qui lui seul est conscient de son unité avec l’humanité, la nature et le cosmos.