Nutrition et émotions

 La nutrition joue un rôle majeur dans la santé et l’équilibre humain, non seulement sur le plan corporel mais aussi sur le plan psychologique, comportemental et émotionnel.
Les premières recherches qui mettent en évidence le lien entre la nutrition et le mode de comportement, datent du début du 20ème siècle.
Depuis de nombreuses études ont été menées dans le monde, notamment en Amérique, dans des prisons et des hôpitaux psychiatriques.
Le type d’aliments que nous absorbons a donc un effet non seulement sur le cerveau mais aussi sur la génétique et nous pouvons dire que nous sommes en partie ce que nous mangeons et ce que nous ingérons !
Il a été prouvé scientifiquement que la génétique est dans une certaine mesure subordonnée à l’épigénétique.
La nourriture faisant partie de l’épigénétique, une alimentation naturelle ou biologique, saine, équilibrée, variée et riche en contenu nutritionnel, aura un effet positif non seulement sur la santé physique mais aussi sur l’équilibre mental et émotionnel.
Pour exemple, le système nerveux est la partie de l’organisme qui génère le plus de peroxidation lipidique et de radicaux libres et sans une alimentation de qualité et riche en vitamines, en minéraux et en oméga 3, le cerveau va rapidement se carencer et se déséquilibrer.
De même une mauvaise hygiène alimentaire, source de beaucoup de toxiques et de toxines, perturbera le microbiote instestinal, considèré de nos jours comme un organe à part entière.
C’est dans notre ventre que se trouve le système nerveux entérique, constitué de plus de 100 millions de neurones et ce “deuxième cerveau” est à l’origine de la fabrication d’une grande partie de nos neurotransmetteurs, notamment la sérotonine, l’acétylcoline et le GABA.
Il est maintenant de notoriété publique que la dépression résulte d’un manque de sérotonine dans le cerveau et qu’un état de stress intense fait chuter très rapidement les défenses immunitaires.
En conclusion : le calme, le bien-être, la clarté d’esprit et l’épanouissement personnel et inter-relationnel seront généralement la résultante d’une hygiène de vie composée non seulement d’une alimentation variée et de qualité mais également d’un état d’esprit positif, d’une vie relationnelle harmonieuse, d’un bon sommeil réparateur et d’une activité physique et sportive régulière.