RÊVES ET PSYCHANALYSE (partie 1)

Rêves et psychanalyse - Hypnose therapeutique Hypnose regressive

RÊVES ET PSYCHANALYSE

L’univers des rêves est étrange et hermétique, c’est une « terra incognita », dans laquelle la plupart des gens n’osent s’aventurer de peur de s’y perdre.

Dédale de sons, d’images et d’évocations symboliques et métaphoriques, le rêve est un monde dans lequel s’orienter et progresser n’est pas aisé sans « le fil d’Ariane » de l’aide du psychanalyste.

Pour les personnes qui ont gardé ce lien précieux avec leur intériorité, rêver permet durant la nuit de vivre une autre vie. Comme l’exprime poétiquement l’écrivain Gérard de Nerval : « le rêve est la 2ème vie de notre vie».

Le rêve nous met en prise directe avec l’immensité de la vie psychique, c’est comme une radiographie ou une IRM de la psyché qui permet la découverte de ce qui était recouvert.

Il est «voie royale vers l’inconscient» (Freud) et «voie royale de la connaissance de soi » (Jung). «Lettre que le rêveur s’envoie à lui même » (Lacan), le rêve un message confidentiel que l’Être essentiel (le Soi) adresse au moi existentiel.

Les sages et les rabbins des temps anciens avaient coutume de dire qu ‘un rêve qui n’est pas interprété est comme une lettre qui n’est pas lu.

Outil de médiation entre l’inconscient et le conscient, le rêve est un langage et comme tout langage, il est constitué de sons, de signes et de symboles.

Le songe en cabale phonétique c’est « le son du Je », la voix de l’Être essentiel qui nous parle à travers les rêves.

Selon la vision de Sigmund Freud, le rêve qui est « le gardien du sommeil » a un sens caché et exprime le retour des désirs et des pulsions refoulées.