LES TROUBLES ALIMENTAIRES

INTRODUCTION

La boulimie au même titre que l’hyperphagie sont des troubles du comportement alimentaire qui se traduisent par une faim insatiable et une ingestion rapide et excessive de nourriture.

Le mangeur excessif et compulsif ne maîtrise plus sa pulsion alimentaire et en devient le jouet et l’esclave.

La nourriture ingurgitée en grande quantité agit sur le cerveau comme une substance psycho-active et en modifie la biochimie.

La suralimentation compulsive se rencontre habituellement chez des personnes isolées, stressées, angoissées ou dépressives.

Face aux difficultés de la vie, le sujet boulimique ou hyperphagique mange pour combler un manque et pour mettre à distance son angoisse.

Les troubles alimentaires compulsifs ne sont pas irréversibles et peuvent être traités comme toutes les autres addictions comportementales, notamment et essentiellement par la psychothérapie.

 

DIFFÉRENCE ENTRE BOULIMIE ET HYPERPHAGIE

La boulimie et l’hyperphagie sont deux types de rapport pathologique et addictif à la nourriture.

Dans le cas de la boulimie la personne mettra tout en œuvre pour dissimuler sa compulsion et éviter la prise de poids.

Les stratégies et méthodes qu’elle utilisera seront : le vomissement, le jeun, le sport intensif, les laxatifs, les coupes-faim et les lavements.

Dans le cas de l’hyperphagie, la personne ne régurgitera pas les aliments et gardera en elle la « bonne mère nourriture » devenant peu à peu obèse et malade.

 

CAUSES MULTIFACTORIELLES DE LA SURALIMENTATION PATHOLOGIQUE :

  • Héréditaire (problème génétique)
  • Biologique (manque de sérotonine, carence en micronutriments)
  • Familiale (stratégies de récompense et de réconfort par la nourriture)
  • Environnementale (malbouffe, tentations par l’omniprésence de la nourriture)
  • Psychologique (dépression, frustration, insécurité, isolement, mésestime de soi)