Qu'est ce que l'addiction comportementale ?

L’addiction comportementale est un processus compulsif qui fixe le désir dans une attitude répétitive par rapport à une satisfaction pulsionnelle.

Cette compulsion et cette fixation du désir peuvent-être en lien avec une substance mais également avec une personne ou une activité.

Une personne est considérée comme souffrant d’addiction dès qu’elle a commencé à perdre son libre arbitre et qu’elle s’est enfermée dans un processus d’asservissement, limitant ses désirs autour d’une seule source de plaisir et de jouissance.

Ce mécanisme d’attachement vient souvent combler un vide intérieur ou une blessure liée à l’enfance ou au passé.

Le sujet souffrant de dépendance n’est plus en capacité de vivre sans son comportement déviant et sans sa satisfaction névrotique car sa volonté a été considérablement affaibli par le processus addictif.

La personne qui souhaite réellement en finir avec la dépendance devra absolument se faire aider et s’engager dans un processus psychothérapeutique afin de pouvoir se libérer de son mode de fonctionnement aliénant et répétitif.

Le sujet addictif est souvent comme obsédé et aveuglé par son besoin de satisfaction pulsionnelle de même qu’il est aliéné par son comportement symbolique dont les motivations inconscientes lui échappent.

Le réseau d’entraide et de soutien apportera une aide importante dans la réussite et la réalisation de l’objectif thérapeutique et du retour à la tempérance.

Un réseau de soutien est généralement constitué de certains membres de la famille, d’un ou de plusieurs amis(es) non addictifs, du médecin généraliste ou spécialiste, d’un psy (psychologue, psychothérapeute ou psychanalyste) et d’un groupe d’entraide thérapeutique.

Les principales formes d’addictions comportementales sont :

– l’addiction aux jeux
– l’addiction sexuelle
– l’addiction à l’alcool
– la boulimie et l’hyperphagie
– la compulsion à l’achat
– la cyber-addiction
– la dépendance affective
– la dépendance au cannabis
– la dépendance au tabac